FRENCH OBSTACLE RACES – AROO

(English version just below the french part )

Salut à tous !

Après mon premier article concernant les courses d’obstacles ( Next Goal : obstacle races  )  au début de l’été 2013, je reviens aujourd’hui avec mes retours sur les courses passées ainsi que mes impressions sur les courses qui viennent de voir le jour en France.

Dans mon dernier article j’annonçais mon nouveau challenge en m’inscrivant à des courses d’obstacles Spartan Race et The Ocourse Crucible … J’en suis ressorti vivant, avec de très bons résultats et plutôt de bonne expériences !

  • Spartan Race Sprint (7K) : 146e/7000 – aroo!
  • Spartan Race Beast (24K) : 104/5000 – aroo !
  • The Ocourse Crucible  (13K) : 3e/75 – super aroo !
Malgré les efforts demandés, le public y participant est assez large et beaucoup d’amis y participent pour relever le challenge et s’amuser. L’organisation des événements en amont (marketing, pub etc…) ainsi que le management jour-J ont été parfaits, rien à redire : animation, envie, des bénévoles en furie… on est fier de participer à la course tant pour le challenge que pour l’aventure humaine que nous font vivre les organisateurs.
Très à l’écoute du public, l’organisation de la Spartan Race m’a même aidé à trouver un co-voiturage du centre ville de Toronto jusqu’au lieu de la course : me permettant des économies et de faire de nouvelles rencontres! Enfin, comme toutes les courses canadiennes j’ai fortement apprécié la possibilité de pouvoir choisir lors de l’inscription de participer à une collecte de dons à l’association de notre choix : c’est un vrai plus  encore trop peu développé en France.
De retour en France après une année passée à Toronto (CAN, Ontario) j’ai à la fois la  grande surprise et l’étonnement de voir des courses de ce type apparaitre en France. (Mon étonnement ne l’est pas tant que ça quand on voit le business généré derrière, l’étonnement au final n’est de voir arriver ces courses que maintenant et pas avant). J’ai donc décidé de me lancer et participer aux éditions françaises !
  • The Mud Day :
J’y ai participé 2 fois (le samedi et le dimanche :et oui j’aime la boue!). L’organisation générale de la course était super et cela reflète bien quelque part l’expérience d’A.S.O qui réussit en général plutôt bien ses événements.
Félicitation à l’organisation qui a fait une très très bonne activation sur la communication de l’événement (sur le choix des épreuves, l’interaction sociale pour trouver les noms des obstacles…), un management très bon aussi en prenant l’exemple du retrait de dossard, du lieux d’événement, de la gestion du parking poussant au co-voiturage, et j’en passe…
Etant compétitif j’ai trouvé malheureusement dommage qu’il n’y ai seulement que les coureurs de la première vague du samedi matin ayant la possibilité d’avoir des puces de chronométrage, moyennant une participation financière plus importante si je ne me trompe. Enfin je pense aussi que l’organisateur a dû faire face à des imprévus du à la première édition et au succès pas forcément tant attendu lors de la création :
-Une bonne volonté de vouloir récompenser par des médailles spécifiques les coureurs qui auraient franchi les obstacles les plus durs… mais marquer au poignet ces coureurs au poignet avec un tampon n’était pas la meilleures idées pour une courses « into the mud »… donc impossibilité de faire le tri des coureurs par la suite => on donne des médailles un peu à tous ceux qui demandent => plus de médailles or avant la fin de la première journée
-Une canette de bière offerte la première journée, un fond de gobelet la 2e…
Je ne jette pas la pierre à The Mud Day : très belle course dans l’ensemble, je serai dans la boue pour la prochaine ;)
  • Spartan Race France :

Ce n’est pas un secret… j’adore le concept et l’esprit des Spartan Races. Cette première édition française était un peu froide… température extérieure de 7 degrés et température de l’eau 5 degrés, ça a de quoi en refroidir plus d’un! Enfin c’est ce qu’on pourrait penser, mais l’organisation a pu surfer sur la vague de la communication globale mondiale Spartan Race, et ainsi recevoir directement pour la première édition 6 000 personnes. Le charme et l’esprit impressionnant de l’accent américain que j’avais connu au Canada s’est vu remplacé par des gladiateurs français à l’accent marseillais… c’est différent mais l’esprit restait sympa ;).

La course a répondu à toutes mes attentes en termes de difficulté et de distance, plutôt pas mal pour une première édition. J’ai juste été un peu déçu sur le moment par la qualité de certaines prestations ( 40 min de queue pour un retrait de dossard, ou mauvaise gestion du parking / des consignes pour les sacs ) vis à vis du prix de la course… mais c’est le jeu et encore une fois c’était la première édition.

Fan de Spartan Race je ne m’arrêterai pas là, que ce soit en France ou à l’étranger ;) Ayant fait les 3 types de courses Spartan Race en 2013 (Sprint, Super, Beast) j’attends donc de recevoir ma médaille spéciale « Trifecta »!

Hey folks !

After my last post about obstacle races (Next Goal : obstacle races ) last summer, i’m finally back today to share my reviews about those i’ve run and my impressions about the brand new French ones.

In the last post il was talking about the new challenge of registrering to a Spartan Race & The Ocourse Crucible… Obviously i’m still alive,  did pretty well and got amazing experiences.

  • Spartan Race Sprint (7K) : 146e/7000 – aroo!
  • Spartan Race Beast (24K) : 104/5000 – aroo !
  • The Ocourse Crucible  (13K) : 3e/75 – super aroo !

In spite of the high level, any kind of people come with a bunch of friends to have fun and challenge themself. The pre-event management (marketing, communication, etc…) and the D-day management were perfectly organized : animation, envy, motivated volunteers… proud to run those race for the challenge as for the human experience offered by the organizers.

Oh by the way !  I wanted to thank you @SpartanCanada who helped me to find a share-drive from downtown Toronto to the venue : helping me to save money and meet new amazing people ! Then, as all Canadian races, i ‘ve really appreciated that during the registration we had the possibility to choose which fundraising organization we wanted to donate for : a step that we still have to work on in France …

Back to France since last September after a year spent leaving and working in Toronto (Ontario, CAN) i was actually surprised to see such races coming to my country (actually not that surprised after all… knowing the business generated by those events). So i decided to challenge myself again and try !

The Mud Day :

I ran it twice in a weekend (on Saturday and Sundy : mud lover). The general organization was awesome : reflecting the historical experience by Amaury Sport Organization who usually amazing events.

Congratulation to the organizer who did a really good brand activation (in choosing the obstacles, naming them by asking to their social fans…), managed very well the packet-pickup and the parking as well by pushing people to come with a share-drive, and the venue… Being competitive, i didn’t appreciate that offered the possibility to wear a timing-chip only to the first Saturday morning’s wave, and the chip were also charged.

However i think they also faced last minute’unforseen due to the lake of experience fot this first event, and a huge success which wasn’t that expected :

-The intention to reward with gold medal the runners how passed the hardest obstacles… but marking them with a buffer wasn’t the best idea for an obstacle race… noway to recognize who did or who didn’t the obstacle after the finish line… then they couldn’t manage well the pickup… and didn’t have enough medals for everybody on Saturday, and not at all on Sunday.

-Beer cans were given at the finish line on Saturday, and just a little cup on Sunday…

No worries to The Mud Day : it was such a great race, i’ll be in da mud for the next one ;)

Spartan Race France :

I guess this is not a secret anymore… i’m in love with the concept and the Spartan Race Spirit. This first French edition was a bit cold… 4 degrees outside and a 5 degrees’water, which could have demotivated more than one! Well… this is what i was thinking but the organizer took advantage of the global world SpartanRace communication, and got more than 6000 runners!  The attractive and motivating North American accent that i’ve known in Canada has been replaced by some French gladiators using a specific accent from the south of France… a little bit different but still fun ! ;)

The Spartan Race answered all my expectations in terms of the difficulty, distance, the course. I was just disappointed about the packet-pickup (over 40 min to get my bib), or even the coat check… regarding the registration’s price… again it was the first edition so no big deal.

Spartan Race’s Fan, i’ll keep running those races in France or abroad ;) As i did 3  different Spartan Race in 2013 (Sprint, Super, Beast) I’m waiting for my specific medal called « trifecta » and gonna enter into the Spartan Trifecta Tribe!